1967 - 1968

1967 sevres

En 1967 la galerie Flavian expose quelques œuvres dont le Marabout, le Taureau avec celles de ses amis Jean Joachim, Etienne Audfray. La galerie continuera à vendre par la suite jusqu'à sa fermeture en 2000.

Mais il vend à des prix bas, si peu, que sa situation financière le préoccupe.
Il tente de faire appel à Sèvres pour l'aider et certaines éditions reprennent: La Perruche n°l contrat de 1932, l'Anon (1932), le petit Perroquet avec 8 exemplaires en 1968.

D'autres modèles comme la Chouette (n°31) restée dans l'atelier en plâtre soigneusement poli, qui, malgré sa petite taille pourrait être monumentale tant la composition architecturale en est solide.

Le Poisson, Rouget grondin (n° 80) dont la raideur tranche sur les poissons édités par Bing ou Sèvres, mais à la ciselure remarquable. Il sera édité en bronze monté sur une tige plantée dans un cube de bois, comme les Têtes en grés de Fouquet et portera des yeux en perles rouges serties d'or. Il se fond dans l'air comme dans l'eau, élément suggéré.

Le Taureau de combat (n°86bis) sera agrandi en 1968 et sa Tête, travaillée avec exactitude et précision est restée en plâtre dans l'atelier. Sorte de réponse à celle de Picasso composée et évoquée par un guidon de bicyclette et d'une selle, avec un travail de "beau métier", car il le considérait comme un farceur. Il relève ses confidences à ce sujet dans un article qu'il conservera racontant l'étonnement de Picasso devant le succès de ces assemblages qui l'avaient beaucoup amusé, ce dont il avait profité pour continuer.

Welcome 200GBP Bonus at William Hill here.

Nous suivre sur les réseaux sociaux ...

Retrouvez toute l'actualité autour d'Armand Petersen également sur les réseaux sociaux.

facebook Armand Petersen sur facebook Armand Petersen sur le réseau social Pinterest instagram flickr tumblr